08 juillet 2008

Nouvelle - Nos ancêtres les hommes

Suite encore et toujours. Rassurez-vous, ça ne devrait plus être long.

Bonne lecture à vous ^^

Dolphin_Core

Nos ancêtre les hommes 4e partie

Samuel est venu vers moi et m’a attrapé les poignets. Je l’ai violemment repoussé et je me suis précipitée par les marches.
 _Shhhh !
Dès que j’ai mis le nez dehors, j’ai senti que je ne pouvais pas reprendre ma respiration et je suis retombée à la renverse dans un gros plouf, le cœur palpitant. Je n’ai vu que des bulles quand Samuel est apparu au-dessus de moi, imperturbable.
 « Quand est-ce que tu vas comprendre… »
 « Qu’est-ce que tu m’as fait ?!
»
Il a cligné des paupières et ses yeux noirs ont retrouvé leurs pupilles bleues et leurs iris blanches. Il m’a regardé avec un air surpris, battant à peine des jambes.
 « Moi ? mais rien du tout. Tu as toujours été comme ça »
 « Je ne te crois pas !
»
Il a froncé les sourcils et s’est approché d’autant plus. J’ai reculé mais il a levé une main et m’a attrapé par la nuque.
 « Aie ! Lâche-moi ! »
 « Liana arrête
»
Il m’a bloqué les mains et a appuyé à l’arrière de mon cou. J’ai poussé un cri de douleur en sentant quelque chose en sortir.

 

Soudain, le poids que j’avais sur la poitrine s’est envolé.
 « Là…c’est mieux non ? »
Il m’a doucement lâché une paume en gardant quelques doigts de l’autre entre les siens. J’ai tâté mon cou et j’ai retenu un autre cri de surprise : j’avais deux trous qui s’ouvraient et se fermaient à intervalle régulier.
 « Qu’est-ce que…c’est ? »
Il a eu un sourire légèrement moqueur.
 « De quoi te permettre de respirer sans contrainte. Viens »
 « Je…attends !
»
Il m’a tiré vers lui puis m’a lâché pour s’élancer dans une course, les jambes jointes pour aller plus vite.
 « Allez viens. On va voir lequel de nous deux est le plus rapide ! »
 « Tu…tu ne m’as pas dit ce qui m’arrivait ! »
 « Réfléchis petite, réfléchis »
 « Petite ?
»
Il s’est mis à rire puis a tourbillonner sur lui-même avant de faire volte-face et revenir vers moi.
 « Nage Liana. Tu n’en as pas envie ? »
 « Je…
»
J’ai regardé mes mains. Puis j’ai touché mon cou.
 « C’est impossible… »
 « Rien n’est impossible ! se moqua-t-il en s’arrêtant devant moi, tes parents ne te l’ont jamais raconté ? »
 « Quoi donc ? »
 « L’exode »

J’ai doucement battu des jambes et il m’a contourné sur le dos dans une belle roulade. Je n’avais jamais vu quelqu’un nager aussi librement.
 « L’exode…quand nos ancêtre ont quitté la Terre ? »
 « Hum hum. Les hommes sont tellement bêtes…enfin ! Quand je dis les hommes, je veux parler des êtres humains hein ?
»
J’ai eu un rire amusé devant son air gêné. J’ai doucement commencé à nager et j’ai été surprise de voir avec quelle facilité je pouvais bouger mes membres.

 

J’ai fait une longueur, puis deux…même mon épaule ne me faisait plus souffrir !
Samuel est venu près de moi et nous avons commencé à faire la course. A une vitesse folle je dois bien l’avouer. Ça m’a tellement grisé que je me suis mise à rire sans raison particulière.
 « Attention ! »
J’ai pillé net quand il a crié. J’ai failli me prendre le mur de limite.
 « C’est ça le souci…soupira-t-il alors que je reprenais doucement mes esprits…on ne peut pas aller plus loin… »
J’ai repris mon souffle et toute l’allégresse s’est évanouie. J’ai même commencé à me sentir mal…
 « Il faut que je sorte »
 « Je…attends !
»
Je suis lentement remontée à la surface et j’ai senti mon cou changer de forme. Mes doigts se sont affinés et j’ai pu marcher sans risquer de glisser sur le carrelage froid.
 _Liana…
J’ai repoussé mes cheveux dégoulinants et j’ai essayé de les essorer un peu, les mains tremblantes.
Samuel est arrivé derrière moi et a retiré le bonnet de bain rouge qu’il portait depuis le début. Il s’est frotté le haut du crâne, redevenu totalement humain et m’a regardé avec une mine attristée.
 _Quand les hommes se sont rendus compte que c’était trop tard…que la Terre ne serait plus jamais la même…ils ont décidé de prendre la fuite et de chercher une planète d’accueil pour tout recommencer. Nos ancêtres n’ont pas pu faire autrement…l’eau, les océans…tout était envahi. Et il y avait la promesse d’un monde meilleur. Ils ont suivi en espérant pouvoir bientôt nager à nouveau…
Je l’ai regardé et il s’est arrêté à mes côtés.

 

 _…mais ça n’est jamais arrivé. Alors ils ont du se fondre dans la masse. Jouer les êtres humains normaux…cacher ce qu’ils sont et surtout éviter les lieux publics comme celui-ci…
 _Ils ne m’ont jamais empêché de nager. Mes parents…
Il a eu un simple sourire gêné.
 _Tu n’avais pas encore changé.
 _Mon père est très dur. Il refuse que je me montre trop aux autres. Ma mère…m’a donné un flyer pour cet endroit, mais…je ne sais pas si…
 _Si elle sait ? Evidemment. Tu n’as pas été adopté.
Je me suis tournée de son côté. Il s’est contenté de hausser les épaules.
 _Je suis désolée…
 _Je fais avec, que veux-tu ? mais ce n’est pas là le sujet. L’important, c’est que tu saches.
 _Pourquoi ?
Il s’est massé la nuque et a eu un long soupir.
 _Cela aurait fini par te tuer. J’ai vu comment tu étais pendant le cours de géographie…tu le vivais comme si tu y étais. Tu nageais avec les poissons, n’est-ce pas ? tu avais vraiment l’impression d’être sous l’océan.
Je n’ai pas répondu, les dents serrées.
 _C’est plus fort que nous, Liana. C’est notre nature. L’eau est notre élément. Nous sommes venus sur les côtes, parce que nous devions survivre quant à l’expansion de la civilisation sur nos terres…mais nous ne sommes bien que lorsque nous nageons.

Posté par miyaki2384 à 12:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Nouvelle - Nos ancêtres les hommes

Nouveau commentaire