Ça fait un petit moment que je n'ai pas parlé de mes différentes lectures, alors je vous présente deux nouvelles BD qui font parties de ma collection.

Tout d'abord Silane

_normal_wMJDo_THOMASSILANET1_2_normal_DQGqv_THOMASSILANET2_2_normal_FUnP3_THOMASSILANET3_3
de Lecossois au dessin ainsi que Buendia et Chanoinat au scénario.

Thomas Silane est ce qu'on appelle un journaliste qui n'a pas froid aux yeux. Les gros coups, les trucs glauques, les affaires de fric qui sent mauvais, c'est pour lui. Il ne craint ni les répercussions de ses articles ni les coups durs, rien ne compte plus pour lui que la vérité.
Un jour, il reçoit un paquet contenant un appareil photo au design plutôt étrange. Chose plus étrange encore, cet appareil a la capacité assez spéciale de donner des Polaroïds avec une image très différente que celles prises par Silane. Il montre des choses cachées aux yeux des hommes, comme des reflets ou des actions du passé. Armé de son nouveau joujou, bien qu'il en ignore l'expéditeur secret, Silane va alors tenter de découvrir la vérité sur une affaire de jeunes filles disparues.

Bien qu'il y ait une touche de fantastique grâce à cet appareil photo, la trame de Silane reste très actuelle et très réaliste. L'affaire du père noël tueur pour le tome 2 et 3 est digne d'un bon thriller avec tout ce que cela peut comporter : meurtre, trahison, mensonge et actions finement distillées. C'est un scénario policier bien pensé à l'humour noir assez présent.

Alors que l'on penserait en lisant le tome 1 que l'appareil photo tiendrait un rôle prépondérant, les auteurs ont su surprendre par la suite en n'en faisant qu'un outil permettant à Silane de débusquer les faux semblants. Cependant, il reste une note qui accroche le lecteur : le passé du journaliste et de sa petite sœur, tous deux de grands propriétaires terrains dont les parents ont mystérieusement disparu du jour au lendemain alors qu'ils n'étaient que des enfants. Une histoire que Silane tentera peut-être de résoudre grâce à son dernier cadeau dans le tome 4 : _normal_NWUr_THOMASSILANET4

sortie le 15 septembre. A tous ceux qui aiment les séries noires avec une toute petite touche de fantastique furieusement crédible, certes porté par un journaliste mais qui a droit à une vision différente des choses de part son dernier joujou. A lire pour les amateurs du genre.

Ensuite dans un registre un peu différent, Tiffany.

9782756003641v9782756005799v
de Herval au dessin et Yan au scénario.

Tiffany est une jeune femme de notre temps, libre, intelligente, belle et fine lame. Professeur d'escrime pour gagner sa vie, elle cache un secret qui a de quoi faire des envieux. En effet, descendante des d'Arc - oui comme la fameuse Jeanne d'Arc - Tiffany a la faculté de lire dans les pensées des gens. Ou plutôt d'entendre les pensées de ceux qu'elle peut croiser sans réellement le vouloir. Cela lui apporte quelques désagréments, mais la jeune femme a grandi avec cette faculté et s'en accommode avec amusement.
Rien ou presque ne la prédisposait donc à devenir enquêtrice, mais son frère, détective à ses heures pour payer ses dettes, est tué par une voiture alors qu'il venait d'accepter une enquête pour les nouveaux locataires du château des d'Arc. Tiffany décide donc de reprendre la suite pour apprendre la vérité sur cet accident qui apparaitra rapidement comme n'en étant pas un.

Frais, léger, d'un dessin simple mais tranchant, on s'amuse tout en lisant une histoire policière sincère sans être exceptionnelle. Le premier tome pose les bases, le deuxième tome décrit un peu plus précisément les capacités de Tiffany avec ses relations familiales, sans oublier son équipe de détective qui passe plus de temps à se chamailler qu'à enquêter. Je conseille cette série à ceux qui aiment les scénarios bien pensés et légers, qui s'amusent des situations rocambolesques. Ils sont humains, ils sont vrais, ça change des trames noires et sinistres.

[Ah et pour ceux qui se demanderaient comment Tiffany peut descendre des D'arc alors que la pucelle a été brulé vive et comme le dit son surnom, n'a jamais eu d'enfant, vous saurez qu'elle avait un frère, Pierre, qui lui, a eu une belle descendance. Prouvé historiquement ;)]