07 octobre 2008

Lune Bleue - 28 -

Je continue de vous livrer mon roman :) j'ai toujours quelques lecteurs alors je me dis que ça marche toujours un peu quand même.

En ce moment, je suis sur un autre projet avec un ami, à l'opposé complet de Lune Bleue, mais il va de soit que je ne laisse pas tomber mon histoire pour autant ! Simplement après 15 jours d'écriture intense ( du genre de se coucher à deux heures du matin trois jours de suite tant l'inspiration aime venir chez moi une fois la nuit tombée..oui elle est très maligne cette inspiration...mais elle m'a tout de même fait gratter une cinquantaine de page de plus... ) je préfère faire une pause pour me remettre l'histoire en tête et surtout, ne pas en être dégoutée. Car ça arrive malheureusement, à force d'écrire avec certains persos une intrigue assez complexe, on finit par se retrouver chauve, et personnellement...ça ne me dit rien :p

Donc autre univers, autre perso, motivation double, ça permet de passer à autre chose le temps que les idées reviennent pour Lune Rouge. On a dans l'idée de monter un blog pour ce projet, car deux têtes font une base très conséquente et ça nous promet un boulot dingue si on veut le mener à bien. Dans la joie et dans la bonne humeur évidemment...c'est avant tout pour le plaisir ;)

Voilà voilà, bonne lecture à vous ^^

WOS__What_the_____by_Goldenwolf

Ne pouvant rester dans cette salle où continuaient de travailler les blouses blanches, nous sommes partis à la recherche d’une pièce où elle pouvait brancher son ordinateur afin de me donner le résultat de ses recherches.

_Alooors…quelques minutes pour réorganiser tout ça…

Elle s’est installée sur la chaise, déjà concentrée, et a sorti une dizaine de dossier en même temps, ce qui a bientôt couvert l’écran de toutes sortes de graphismes particulièrement indigestes pour mes yeux de littéraire.


 _Alors…j’ai fait une étude des os dans leur ensemble afin de tabler sur l’âge et sur les activités premières de notre homme. Car c’est bien un homme au cas vous auriez eu un doute.

Je me suis contentée d’un sourire maladroit quand elle a levé les yeux vers moi. Je savais encore faire la différence entre un bassin d’homme et un bassin de femme, tout de même.

 _Un homme d’une bonne cinquantaine d’années, peu développé au niveau des épaules mais aux articulations particulièrement usées.

_Les genoux ?

 _Principalement. Un prieur intensif, si on en juge par les vêtements qui le couvraient. Une soutane d’évêque je dirai.

 _Un évêque ?…mais …et cette bague de cardinal ?

Elle a fait une moue explicite en suivant mes pensées.

 _J’avoue que je ne m’explique pas une telle erreur. A moins que ce soit un cadeau, elle n’a rien à faire là.

 « Un cadeau… »

Je me suis redressée, une main sur le menton. Alain m’a regardé du coin de l’œil mais n’a posé aucune question, conscient que je cherchais encore.

 _Vous avez une idée de combien de temps il est resté là-dedans ?

 _A voir l’état du squelette et la capacité de conservation du caveau – qui soit dit en passant, est du grand art - je dirai entre 20 et 25 ans. Je pourrai être plus précise avec une analyse au carbone 14, mais cela prendrait des semaines. Et je ne pense pas que vous ayez le budget adéquat._A votre avis ? déjà que j’ai du me rendre à la Vallée toute seule car deux billets coûtaient trop chers…

Elle a eu un large sourire avant de me montrer une chaîne en 3D tournoyer sur elle-même.


_J’ai également lancé une analyse ADN, mais il y a peu de chance que votre homme soit fiché, au vue de ses activités.

_Je serai plus rassurée si on cherchait tout de même de ce côté-là. Et pour son visage ? vous ne pouvez pas faire quelque chose ?

Elle m’a de nouveau observé alors que je fixais cette chaîne ADN, pensive.

 _J’ai fait un moule du crâne, mais cela va me prendre un peu de temps pour lui donner une apparence acceptable. Et même ceci fait, je ne suis pas certaine que vous puissiez l’identifier.

 _Ce sera toujours mieux que rien, ais-je déclaré en regardant ma montre, merci beaucoup docteur, je dois vous laisser en bonne compagnie. Je vais voir si la sécurité a récupéré les bandes des vidéos surveillances. Courage toi.

J’ai tapoté l’épaule d’Alain pour prendre congé des deux scientifiques et je suis retournée à l’entrée de l’hôpital où venait tout juste de se garer la voiture de Flack.


PS : désolée pour cette mise en page foireuse, étrangement mon texte refuse de se mettre comme je le veux...tête de mule...


Posté par miyaki2384 à 18:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Lune Bleue - 28 -

  • tu as au moins une lectrice assidue
    bize

    Posté par Goldie, 08 octobre 2008 à 09:26 | | Répondre
  • Merci beaucoup à toi j'espère que tu prendras toujours plaisir à lire cette histoire ^^

    Posté par Artémis, 08 octobre 2008 à 11:33 | | Répondre
  • Viiii ^^
    pour l'instant je suis en plein dedans (mais je trouve cela toujours trop court Ôô)et toujours impatiente de lire la suite...

    Posté par Goldie, 09 octobre 2008 à 09:51 | | Répondre
  • Ah ah merci ^^ Oui trop court pour toi, mais sans doute trop long pour d'autre. Nous aimons lire mais pas tous au même niveau

    Posté par Artémis, 09 octobre 2008 à 13:16 | | Répondre
Nouveau commentaire