15 novembre 2008

Lune Bleue - 35 -

J'ai quasiment fini Lune Rouge ! Le plus gros est fait, je n'ai plus que la toute dernière partie à faire. J'avoue que j'hésite à la mettre tout à la fin, mais bon...ça m'a semblé sympa sur le coup. Je verrai bien avec mes lecteurs ;)
Pour le blog, j'attends de pouvoir changer sa mise en page avant de me prononcer. Ça ne serait pas juste pour ceux qui suivent ^^"'

La suite de l'histoire, bonne lecture à vous.

bcf0e6a627010344

Il nous a regardé comme s’il voulait des détails, mais il a de nouveau baissé les yeux quand il a compris qu’il n’en aurait pas.

 _J’attendais Slow parce qu’il aime bien prier là-bas.

 _Slow ?

 _…mon pote qui était avec moi tout à l’heure.

J’ai presque eu un rire à l’énonciation de ce surnom tout aussi bête que « Jock » et Flack lui a fait signe de poursuivre. Il a continué en secouant toujours plus son genou.

 _Ce gars est arrivé et m’a demandé si je voulais gagner de l’argent. Je l’ai regardé de travers mais il m’a juré que c’était sans danger. J’avais qu’à faire mon boulot …le seul truc, c’était de changer de corps à la morgue.

 _Le cadavre de la vieille dame contre le squelette.

 _Ouais…mais je devais le remettre morceau après morceau, sinon le marché tombait à l’eau.

 _Où as-tu fait l’échange ?

Il a encore eu des scrupules mais il a cédé en sentant nos deux regards le fixer.

 _Si j’vous dis où….vous parlerez au juge ?

 _Ça dépend de toi.

Il a soupiré et a attrapé le calepin laissé par Flack. Il a commencé à y dessiner quelque chose d’une main sèche.

 _Il m’a donné rendez-vous sur un chemin, à la sortie de la ville. Slow dormait, il a rien vu.

Flack a lu au-dessus de son épaule.

 _Ça, c’est la rivière ?

 _Ouais…j’ai attendu quoi…vingt minutes et ils se sont pointés au bord d’un van noir. Les fenêtres étaient couvertes de peinture. Vous savez, le truc pour pas voir à l’intérieur.

 _Combien étaient-ils ?

 _Trois. Deux ont pris le brancard pour récupérer leur squelette et l’autre nous a payé.

 _Tu pourrais nous en faire un portrait si on te présente à un dessinateur ?

Il a grimacé en secouant la tête.

 _Il portait des lunettes de soleil…par contre…j’ai noté la plaque de leur van…

J’ai sursauté, stupéfaite. Il nous a regardé d’un air presque désespéré quand Flack s’est redressé.

 _Mais c’est intelligent ça ! Ça va pas effacer tes conneries, mais ça pourrait bien plaider en ta faveur ! Tu notes ?

Le gosse a obéi et nous a tendu le calepin.

 _Des travaux d’intérêts général si tu fais amende honorable, ais-je déclaré en lisant le numéro, après ça, je te conseille d’aller voir tes parents et de prendre un peu d’air frais. Tu as besoin de remettre de l’ordre dans tes idées, tu me suis ?


Il a vivement acquiescé, rassuré, et nous avons quitté la salle avec une nouvelle information en poche.

 _On lance une recherche sur le van et sur ce chemin, au cas où ils auraient laissé des traces.

 _Et où tu vas là au juste ?

J’ai attrapé mon blouson qui patientait sur le dossier de ma chaise.

 _A la morgue. J’aimerai tenir Alain au courant de nos dernières découvertes. Après tout, il était responsable du caveau. Et le capitaine se méfie de lui.

 _D’accord. Laisse-moi juste le temps de passer un coup de fil et je te rejoins.

 _C’est bon, j’ai pas besoin d’une baby-sitter.

 _Laisse tomber, j’ai dit que je venais !

J’ai eu un soupir agacé. Il a laissé un message sur le répondeur de Viviane pour la rassurer et m’a rattrapé alors que j’appelais l’ascenseur.

 _Une chose que je ne comprends pas, me dit-il alors en regardant les numéros s’égrainer alors que nous gagnions le rez-de-chaussée, pourquoi engager des sous-fifres pour faire un truc pareil ? pourquoi notre assassin n’a pas fait ça tout seul ?

 _Et comment aurait-il fait pour transporter le squelette ?

 _Il a trouvé le moyen d’énucléer deux personnes sans que ces dernières ne le sentent arriver et il ne serait pas capable de voler une squelette en morceau ?

J’ai eu un soupir lorsque les portes se sont rouvertes sur le hall du commissariat.

 _Il a claqué 10.000 euros pour engager ces gosses ! Alors soit il est hyper prudent et ne veut surtout pas se faire pincer, soit…

 _…soit il n’est pas tout seul.


Posté par miyaki2384 à 13:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Lune Bleue - 35 -

Nouveau commentaire